Compte rendJ,


 

1-    Visite du 9 novembre à Kafngoune :
Nous avons constaté la bonne avancée des travaux de clôture et nous avons finalisé le plan d’irrigation avec la construction de deux bassins.
Une pompe d’alimentation d’eau alimentée et un groupe électrogène ont été installés afin de faciliter le travail des femmes.
Nous avons remercié les nombreuses personnes présentes et il a été dressé un bilan des actions réalisées avec et pour le village :
•    Réfection de la case de santé (peinture intérieure et dalle de béton).
•    Son électrification (en attente de branchement).
•    Distribution de bouillies 2 fois par mois pour les enfants dénutris.


•    Pesée mensuelle des enfants.
•    Maraîchage : Fin des travaux de clôture.
•    Installation d’une pompe d’alimentation d’eau sur un puits.
•    Fourniture d’un groupe électrogène pour l’alimentation électrique de la pompe.


•    Fatou la Présidente du groupement des femmes nous a remerciés.



2-    Visite du 23 novembre à Kafngoune :
•    Ismaël joueur de foot dans l’équipe du village a toujours été présent lors de nos précédentes visites pour assurer la traduction auprès des femmes. En remerciements Yakar lui a offert un ballon de football en témoignage de sa présence et de son travail.


•    Alassane a reçu son fauteuil roulant


3-    Visite à Thiafoura  le 23 novembre :
Nous avons fait le point sur les différentes caisses (solidarité et fonctionnement).
A l’avenir ces caisses pourraient être prises en charge par le comité de santé de la case.
La vente des moustiquaires et des médicaments dégage un solde de 70 000 F Cfa (106€).
Un micro crédit est accordé à AWA et à ASTOU pour une durée de 7 mois (pour un montant de 35 000 F Cfa chacune, 53€).

4-    Visite à Kafngoune :
•    L’arrivée de l’eau dans le bassin a crée une vraie joie.


•    Nous avons découvert avec quelle rapidité et avec quel courage les femmes du village ont nettoyé le terrain.
•     Les femmes vont financer les semences. Yves DUBOIS a remis aux femmes les outils de jardinage (brouettes, pelles, pioches) financés par Yakar.
•    Sur la demande d’Assane président de l’ASC, nous avons rencontré Mamadou Lamine Manga, Directeur de l’école maternelle Sindia Kafngoune ainsi que les deux institutrices afin de déterminer les besoins et priorités de l’école.
•    Actuellement 26 enfants devraient être scolarisés mais les parents n’ont pas les moyens de financer les frais d’inscription et les mensualités :
o    Frais d’inscription : 4 000 F Cfa pour l’année (6€).
o    Mensualités : 1 000 F Cfa ( 1,50€).
•    Tout l’argent qui entre à l’école est géré par le comité de gestion de l’école (parents d’élèves)


5-    Réunion du 3 décembre : présents : Michèle, Yves, Bernard, Marttine :
•    Nous avons décidé de remettre 140 000 F Cfa (213€) en début d’année 2015 et 60 000 F Cfa (91€) au premier avril pour la scolarisation de ces enfants.
•    Une convention tripartite a été préparée par les membres de Yakar et présenté au Directeur de l’école et à la Présidente du comité de gestion qui ont validé.
•    Un micro crédit sera accordé au groupement de femmes (270 000 F Cfa, 412€, pour 9 mois soit 30 000 F Cfa par mois, 46€).
•    Le portail de l’aire de maraîchage sera pris en charge par Yakar.
•    En revanche la peinture extérieure de la case de santé ne nous semble pas prioritaire.
Ces décisions sont communiquées au village de Kafngoune pour la plus grande joie de tous.
L’école souhaite mettre en place un repas par semaine pour les enfants.
Les femmes du groupement acceptent de fournir les légumes cultivés dans l’aire de maraîchage.
Les femmes du village fourniront également les savons et eau de javel à l’école.
A cet effet une étroite collaboration est entrain de naître.

Encore une fois le courage, la détermination de ces femmes nous a donné envie de continuer à les soutenir.